Entente de principe avec le Conseil des arts du Canada

Entente de principe avec le Conseil des arts du Canada

L’unité de l’AFPC au Conseil des arts du Canada, communément appelé le Conseil des arts, a conclu une entente de principe avec l’employeur. Les membres de l’AFPC au Conseil des arts administrent les programmes de subventions qui soutiennent les arts au Canada, sous l’égide du ministère du Patrimoine canadien.

Nos membres ont travaillé fort pour faire des gains importants. En voici un résumé :

 

Salaires

● Augmentation salariale de 1,5 % par année pendant quatre ans (convention collective expirant le 30 juin 2022)

● Restructuration de l’échelle salariale faisant passer de 7 à 5 le nombre d’échelons et hausse salariale de 1 % à l’échelon supérieur pour que la restructuration profite à tous

● Restructuration qui donne lieu à une hausse salariale allant jusqu’à 4 % pour certains membres rétroactive au 1er juillet 2018

● Prime à la signature de 500 $ pour les employés en poste à la date de la ratification

Sécurité d’emploi et dotation en personnel

● Dispositions prévoyant que tous les employés nommés pour une période déterminée deviendront des employés permanents après 3 ans de service, alors que jusqu’à maintenant certains devaient attendre 5 ans pour obtenir leur permanence

● La préférence sera donnée aux employés déjà en place s’il y a deux ou plus de deux candidats également qualifiés pour un poste.

● L’employeur devra afficher tous les postes vacants d’une durée d’au moins 6 mois.

● Seuls les membres de l’unité de négociation feront du travail de l’unité de négociation (certaines exceptions seront permises en cas d’urgence ou de circonstances extraordinaires).

Congés

● Tous les congés seront accordés et calculés en heures plutôt qu’en jours.

● Plus de souplesse quant à l’utilisation des congés spéciaux

● 15 heures par année pour rendez-vous médicaux ou pour soins dentaires et 3,75 heures pour rendez-vous relatifs à une grossesse (par rendez-vous)

● Plus de souplesse permettant aux employés d’échanger un jour férié payé contre un congé pour des motifs religieux ou culturels

● Suppléments de salaire pendant le congé parental prolongé (18 mois) et le congé parental partagé (5 semaines)

● Mise en disponibilité interdite pendant un congé autorisé

 

Quelques réactions à la nouvelle entente :

« Nous avons amélioré la sécurité d’emploi et les dispositions sur le congé parental et obtenu des augmentations économiques équitables. La nouvelle entente offre un meilleur soutien aux personnes qui travaillent dans les arts et aux efforts qu’elles investissent dans les artistes du pays. C’est vraiment une excellente entente. »

- Greg McGillis, vice président exécutif régional, AFPC-RCN

« Nous avons lutté pour une rémunération équitable. L’autonomisation des travailleuses et des travailleurs et le respect au travail étaient nos principales préoccupations, à moi et mes collègues de l’équipe de négociation, dans la négociation d’une bonne convention collective pour nos membres. »

- Lorraine Bourgeois, membre de l’équipe de négociation et ancienne VP d’une section locale

« Ce qui me motive, ce sont les grands efforts de mes collègues pour réaliser le mandat du Conseil. Cela compte beaucoup pour moi. »

- François Dion, membre de l’équipe de négociation