Cercle d’action autochtone – 25 janvier 2012

Cercle d’action autochtone 


COMPTE-RENDU DES DISCUSSIONS 


Le mercredi 25 janvier 2012


17 h 30 à 20 h


Bureau régional d’Ottawa – 15, avenue Holland


Salle de réunion Lise Bélanger


Présences :Edward Martin (président), Albert Dumont (aîné), Les Meizcan, Toni Mathews, Glenda Eagle, Marie-Louise Larocque, Charlotte Jacobs, John Jewitt, John Henri Commanda, Victoria Boucher


 


Conférencière invitée : Sylvie Smith au nom de Michael Desautels


Représentante de l’AFPC : Stephanie Penwarden


 


1. CÉRÉMONIE DE PURIFICATION


 


Le confrère Albert ouvre la séance avec une cérémonie de purification.


 


2. OUVERTURE DE LA SÉANCE


 


Le confrère Edward ouvre la réunion à 17 h 30.


 


3. PRÉSENTATIONS


 


Le confrère Edward annonce que l’Assemblée générale annuelle (AGA) du CAA aura lieu en février 2012. Il ajoute qu’il ne sera pas candidat à la charge de président lors de l’AGA. Il encourage les membres du Cercle à se présenter à une charge élective, en particulier celle de président.


 


Les membres du Cercle se présentent à tour de rôle.


 


4. ADOPTION DE L’ORDRE DU JOUR


 


p/a/a            Confrère Les/ confrère André


 


Que l’ordre du jour soit adopté tel qu’il a été présenté et modifié.


 


Une discussion a lieu concernant le rôle du président et la personne qui devrait l’assumer temporairement par suite de la récente démission du confrère Edward.


 


La consœur Charlotte mentionne que le confrère Edward a remis sa démission.


 


La consœur Stephanie confirme qu’Edward est le président du Cercle. L’AFPC indique que cette démission a été annulée après une période de réflexion de la part du VPER.


 


La consœur Charlotte veut en savoir davantage et demande qui a pris cette décision.


 


La consœur Stephanie mentionne que le confrère Larry Rousseau (VPER) s’est prononcé à ce sujet.


 


La consœur Charlotte fait remarquer que le VPER avait confirmé, après le cercle de guérison et de discussion, que le CAA devait prendre cette décision.


 


La consœur Stephanie demandera au VPER de faire parvenir un courriel officiel aux membres du Cercle.


 


La consœur Vickie mentionne que cela n’était pas clair après le cercle de guérison.


 


La consœur Stephanie répète qu’elle demandera au confrère Larry d’expédier, dès demain, un courriel officiel aux membres du Cercle.


 


La consœur Charlotte indique que le Cercle devrait pouvoir se faire entendre sur la question et que la décision a été prise de façon directionnelle.


 


Le confrère Edward confirme que le Cercle doit se faire entendre. Cependant, rien n’indique la façon de procéder lorsqu’un membre démissionne. Il ajoute qu’il regrette la façon dont cette décision a été prise. Il demande au comité d’être patient. L’ordre du jour est complet pour ce soir.


 


La prochaine réunion, soit l’AGA (la consœur Stephanie s’en occupera), sera l’occasion d’élire la prochaine présidente ou le prochain président du CAA. La consœur Vickie indique que certains sujets ont été soulevés lors des cercles de discussion, mais qu’on n’en tient toujours pas compte.


 


Selon le confrère Les, il faut respecter l’ordre du jour de la réunion d’aujourd’hui; il est inutile de perdre du temps sur cette question. Le Cercle pourra se faire entendra lors de l’AGA, qui est la prochaine réunion.


 


La consœur Charlotte aimerait que le confrère Edward demande de présider la réunion et qu’il présente ses excuses au Cercle.


 


Le confrère Edward admet avoir fait erreur en démissionnant avant l’AGA. Il y a eu des différends avec le sous-comité de l’AGA. Pour la première fois, on a pris des décisions à l’insu du comité exécutif du Cercle. En temps normal, on demande les conseils de l’AFPC et du bureau du VPER. Des courriels contenant des décisions déjà prises ont été expédiés. Les décisions doivent être prises par le Cercle et non par le sous-comité. Il présente de nouveau ses excuses et mentionne qu’il en a fait autant au Cercle. On avait convenu, à  la réunion de novembre, que les suggestions du sous-comité seraient transmises au Cercle.


 


La consœur Charlotte mentionne que le Cercle a abordé l’orientation, le leadership, l’intégrité et la responsabilité.


 


La consœur Glenda indique qu’ils sont des bénévoles et qu’ils ne faisaient qu’envisager les possibilités. On ne devrait pas manquer de respect envers eux. Elle dit s’attendre à être respectée en tant que bénévole.


 


La consœur Toni dit qu’elle n’a pas vu le sous-comité prendre de décisions. Elle espérait que ses suggestions seraient présentées lors de la prochaine réunion du Cercle. C’était une question de perception. Tous les participants à la présente réunion et aux réunions du Cercle doivent participer aux décisions en vue de l’AGA.


 


Le confrère Edward indique que si certains sont d’avis qu’il ne devrait pas présider la présente réunion, quelqu’un d’autre devrait le faire.


 


La consœur Charlotte ne croit pas que cela lui revient, mais elle n’est pas sûre qu’une résolution ait été présentée.


 


p/a/a  Consœur Marie-Louise/confrère Les


Trois personnes s’abstiennent : les consœurs Glenda, Vickie et Charlotte


 


Quele confrère Edward conserve son rôle de président pour cette réunion.


 


5. MOBILISATION DES MEMBRES DU CAA (conférencière invitée)


 


Le 14 février – Journée « Ayez un cœur » (événement historique)


 


L’APN interjettera appel de la décision du TCDP de renvoyer le tribunal.


Cet appel sera instruit les 13, 14 et 15 février.


 


Nous sommes un groupe de partisans, d’enseignants, de militants et de groupes syndicaux, entre autres, qui appuient la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations et l’APN, deux organisations qui appuient l’inclusivité des écoles canadiennes.


 


Appel de la décision du TCDP dans l’affaire de l’Assemblée des Premières Nations et de la Société de soutien à l’enfance (Blackstock – 2007)


Quelqu’un cherche à savoir pourquoi cette affaire a été rejetée. 


 


Le CDP, Amnistie, CS, les Chiefs of Ontario et l’APN présenteront les arguments selon lesquels il est inapproprié de rejeter cette affaire. Cela se passera à l’édifice de la Cour suprême.


 


Une réunion a eu lieu dans le but d’élaborer un plan d’action.


 


Lorsque 100 partisans s’étaient rassemblés, le tout s’est déplacé à la Cour fédérale, sur la rue Sparks, qui peut accueillir  30 personnes au lieu  100.


 


On prévoyait que des élèves du primaire soient de la partie, mais il n’y aura plus assez de place. Nous avions obtenu les permis nécessaires pour un rassemblement sur la Colline du Parlement le 14 février à 10 h 30. L’objectif était de réunir autant de partisans que possible. Il se peut que les écoles ne puissent pas participer puisqu’on prévoyait le tout à l’intérieur de la Cour.


 


Voici l’horaire prévu :


10 h 45 à 11 h 15   couverture médiatique


11 h 20 à 11 h 30   Charlie Angus parlera et chantera avec les enfants (Diamonds in the snow)


11 h 30                Démonstration des familles des Sœurs par l’Esprit


 


Des représentants de diverses causes louables seront présents.


 


On peut commander des t-shirts auprès de Sylvie ou Michael D. Les commandes doivent nous parvenir d’ici demain pour livraison le 14 février. Les gilets sont faits petits et coûtent 25 $ chacun.


 


Y a-t-il de l’information sur Facebook?


Il y en aura demain.


 


Les réseaux informels seront utiles pour cette activité.


 


6. APPROBATION DU COMPTE-RENDU DES DISCUSSIONS DE NOVEMBRE


 


p/a/a  Consœur Marie-Louise/confrère John Henri


 


Que le procès-verbal soit adopté tel qu’il a été présenté et modifié.


 


7. SOUS-COMITÉ DE L’AGA


 


La consœur Glendaa choisi une date et réservé une salle. La prochaine date disponible était le 3 mars au bureau régional de Gatineau. La salle est réservée pour la journée entière.


 


Le confrère Larry et l’aîné Dumont y seront.


 


La personne-ressource a été approuvée pour 3,5 heures.


 


Une cérémonie de purification, un livre des invités, que devront signer les participants, et untraiteur, si le budget le permetSinon, on organisera un dîner-partage.


 


Pour attirer du monde, la consœur Charlotte a tenté d’obtenir un iPad, comme prix de présence. Elle n’a toujours pas réussi à obtenir un tel prix mais elle poursuit ses efforts. On élaborera un Plan B au besoin.


 


La consœur Vickie a produit une affiche visant à indigéniser le mouvement syndical. Elle doit aussi demander à un joueur de tambours de l’accompagner. On a aussi fait des recherches pour accroître la présence autochtone et deux marchands liés au Cercle viendront exposer leurs pièces d’artisanat. Un des deux était ému. Au lieu de payer les frais d’exposant, ils pourraient donner les cadeaux que nous remettrons aux conférenciers. Il s’agit d’artistes talentueux. Cela pourrait peut-être inciter d’autres fonctionnaires à participer aux activités du Cercle d’action autochtone.


 


On émet des idées sans penser au coût, au temps, etc.


 


La consœur Charlotte fera parvenir son affiche à André pour distribution.


 


La consœur Viola devait communiquer avec des conférenciers pour l’AGA. Elle a communiqué avec d’autres groupes d’équité et d’autres comités (Jeunes travailleurs, de soutien à l’action des hommes, etc.).


 


 


Postes budgétaires :


 


Joueurs de tambour : 100 $


Repas : (rafraîchissements offerts gratuitement) + 300 $


Aîné : 100 $


Conférenciers : 2 x 150 $ chacun (300 $)


Cadeaux : dons


Médicaments : sachets de tabac (dons)


MAX : 800 $


 


La consœur Toni demande si l’AGA sera considérée être la réunion de février. (report budgétaire).


 


De plus, le Compte-rendu des discussions de la réunion du 23 novembre indique qu’il y aura un report de 2011 à 2012 (629 $).


 


TOTAL de 875 $


 


Le budget de l’an dernier était de 400 $ (les honoraires et la nourriture étaient couverts indépendamment). Nous avons dépassé de plus de 423 $ la somme prévue pour ces coûts.


 


La consœur Toni se demande combien de participants sont prévus.


 


Le confrère Henri mentionne que les membres ne voudront peut-être pas participer aux activités de l’AFPC en raison des compressions qui viennent. C’est pourquoi il s’attend à environ 20 ou 25 personnes.


 


La consœur Toni indique qu’elle fournira des rafraîchissements à ses frais.


La consœur Vicki pourrait s’occuper de la musique (tambours) durant l’AGA et le ferait gratuitement.


 


Le confrère Henri mentionne que certaines sections locales ont un budget pour des dons. Lorsque le plan aura été adopté, il pourra préparer une lettre pour tenter d’obtenir de ces fonds.


 


L’honoraire pour la période de 9 h à 13 h est de 100 $.


 


Les consœurs Séguin et Fitzpatrick et le confrère Sullivan seront invités à l’AGA.


 


La consœur Toni fera don d’un vitrail à un des invités.


 


p/a/a   John Henri/Marie-Louise


 


Quel’AGA du CAA ait lieu le 3 mars, de 9 h à 13 h, au 200, promenade du Portage (Bureau régional de Gatineau), et que le budget prévu pour l’AGA par le Cercle soit de 800 $. Si des changements s’imposent, le sous-comité devra présenter une motion au Cercle, par courriel, avant d’engager la dépense.


 


8. RATIFICATION DU PLAN DE TRAVAIL DU CAA


 


Le confrère John Henri souhaite que l’on approuve cette liste et qu’elle soit soumise au nouveau Comité exécutif ainsi qu’à la nouvelle présidente ou au nouveau président aux fins de priorisation. Cette tâche incombe au Cercle dans son ensemble, pas seulement à la présidence.


 


p/a/a   Marie-Louise Larocque/Toni Matthews


 


Quele plan de travail soit adopté tel qu’il est présenté et qu’il soit mis en ordre de priorité à la réunion de mars.


 


9. OBSERVATEURS AU CONGRÈS DE L’AFPC


 


Les membres ont jusqu’au 1er mars pour demander de participer au Congrès au nom de leur section locale.


 


10.  LE POINT SUR


a) L’ASSEMBLÉE DE L’APN


 


La consœur Charlotte mentionne que l’assemblée s’est bien déroulée. Le kiosque se trouvait près des toilettes. On a recueilli 194 signatures et 214 $ grâce à la vente de billets pour un 50/50. Ce serait un exercice à reprendre.


 


La consœur Vickie indique qu’elle ne le referait pas parce qu’il est difficile de promouvoir une pétition qui ne mentionne pas les travailleurs autochtones.


 


Le confrère John Henri mentionne que ce qu’il a trouvé malheureux, c’est que l’activité se déroulait sur trois étages et qu’il était difficile de suivre les chefs et les participants au Congrès. Ce fut un succès et il le referait. Il a rencontré de nombreuses gens des régions.


 


 


Le confrère Edward est d’avis que l’assemblée a été réussie et qu’elle a accru la visibilité et les activités de financement du CAA. Cette journée ne s’est pas aussi bien passée que la 1re ou la 2e. Un invité a tiré un nom pour une chemise à rubans. Une seule chemise a été tirée et non les deux. Le confrère Edward a affiché sa banderole au kiosque du CAA. La consœur Vickie lui a demandé de la décrocher et de s’en aller puisqu’elle n’était pas pertinente à notre Cercle.


 


La consœur Charlotte indique qu’on l’a peut-être mal compris.


 


La consœur Toni dit que Derek a été laissé seul puisque les deux membres du CAA qui étaient attendus ne sont pas venus.


 


Le confrère John Henri mentionne qu’il faut des gens dévoués pour les heures fixées. Pourquoi n’a-t-on pas donné la deuxième chemise? Parce qu’elle était destinée au confrère John. Ce sont là de merveilleuses occasions pour le CAA de se mettre en évidence. Les gens peuvent apprendre à nous connaître. Félicitations à notre Comité et aux membres qui ont participé à cette activité.


 


Le confrère John J. indique qu’il nous faut une boîte rouge et verte contenant les fournitures pour le kiosque (ciseaux, stylos, ruban adhésif, etc.), un coffret-caisse, etc.


 


b) NOËL AU 510 DE LA RUE RIDEAU


 


La consœur Toni mentionne que son fils et sa petite-fille se sont bien amusés. La nourriture était bonne et ils se sentaient bienvenus.


 


La consœur Vickie dit que cela nous rappelle que nous avons contribué à une bonne cause. Notre Comité peut être fier de cette activité. Merci pour cette initiative Albert.


 


Le confrère John Henri mentionne que deux de ses fils l’ont accompagné. Un d’entre eux s’est absenté de son emploi à temps partiel pour y être. Nous nous rendons compte que nous tenons beaucoup de choses pour acquises, mais nous voulons arrêter d’agir ainsi.


 


Le confrère John J. demande pourquoi nous réservons ce type de rassemblement au temps des Fêtes. L’aîné Dumont le fait quand bon lui semble, et il l’annoncera davantage dès qu’il le pourra.


 


Le confrère Edward ajoute qu’avec le nouveau plan de travail et le nouveau Comité exécutif, nous aurons peut-être l’occasion d’organiser plus souvent de telles activités.


 


11.  COURS DU CNPA


 


La consœur Stephanie mentionne qu’il existe des formulaires pour s’inscrire au cours du CNPA pour les peuples autochtones. Elle précise toutefois que le cours s’adresse aux nouveaux membres.


 


12.  FRAIS DE TRANSPORT


 


La consœur Toni apporte des précisions à la question des bordereaux de taxi :


 


Prévision du budget triennal – 200 $/année


 


Il revient au Comité de couvrir ces dépenses.


 


Chaque demande doit être présentée au Cercle. Dans quelle mesure souhaitons-nous être précis par rapport à ces coûts? Devrions-nous augmenter le budget? Nous ne pouvons pas offrir de billets d’autobus ou couvrir les autres frais de déplacement.


 


Le confrère John Henri renvoie la balle au représentant de l’AFPC. Que font les autres comités?


 


La consœur Stephanie explique que le CAMH assure le transport pour chaque réunion. Personne Personne ne prend un taxi, c’est l’autobus ou le covoiturage. FIERTÉ ne rembourse aucune dépense.


 


L’aîné Albert aimerait faire un tirage pour une chemise et utiliser les profits pour payer le taxi. Le CAA fera ce tirage lors de la réunion du Conseil le samedi 3 mars.


 


La consœur Toni dressera la liste des personnes qui se rendent à la réunion en voiture et d’où elles viennent pour pouvoir organiser le transport entre les membres.


 


13. TABLE RONDE – QUESTIONS DIVERSES


 


Le costume d’Elvis du confrère Les


Le confrère s’est procuré un costume d’Elvis et a demandé qu’on lui rembourse 50 % de cette dépense. Il offrira au CAA de s’en servir quand il en aura besoin. Le costume a coûté 50 $.


 


REPOUSSÉ à la réunion de mars


 


p/a/a      Consœur Toni/consœur Marie-Louise


 


Qu’une chemise à rubans soit tirée au sort afin de recueillir des fonds pour offrir le transport sécuritaire avant et après les réunions normales du CAA. La vente de billets débutera lors de la réunion du Conseil de la RCN et le tirage aura lieu à la réunion du 23 mai.


 


La consœur Stephanie nous rappelle que la grève de l’Armée du Salut se poursuit. Venez appuyer nos membres! Il y aura un repas communautaire de sensibilisation syndicale au Centre Jack-Purcell (rue Elgin) le 5 février.


 


 


14. PROCHAINE RÉUNION


 


La prochaine réunion sera l’AGA du CAA le samedi 3 mars.