Le modèle organisateur

 

Pour nous rappeler de combiner le modèle organisateur au modèle de service lors du règlement des griefs, une liste de vérification devrait être dressée et utilisée en conjonction avec la Feuille de route syndicale etde présentation du grief. Voici quelques idées :

 

  1. Quelles possibilités cela crée-t-il pour informer et engager la participation du membre?

  2. Comment maximiser l’engagement de la plaignante ou du plaignant dans le processus?

  3. Quelles mesures la plaignante ou le plaignant peut‑il prendre pour :

  4. – aider à régler le problème /contribuer à obtenir un résultat satisfaisant

  5. – aider à bâtir le syndicat en cours de route

  6. Cette question exige-t-elle confidentialité et discrétion? Pourquoi?

  7. Avons-nous le consentement de la plaignante ou du plaignant pour faire intervenir d’autres personnes?

  8. Qui d’autre peut être affecté par cette question? Comment le savons‑nous/comment le saurons-nous? De quelles manières ces personnes sont-elles touchées par cette question?

  9. Quelle est l’importance de cette question pour ces membres?

  10. Comment peuvent-ils intervenir?

  11. Qui d’autre doit intervenir?

  12. Cela a-t-il déjà été un problème dans le passé? Qui est intervenu et quel a été le résultat?

  13. Quels sont les objectifs spécifiques?

  14. Quelles mesures pourraient être envisagées? Dans quel but?

  15. Cette question offre quelles possibilités de formation? (p. ex., sur le plan individuel avec la plaignante ou le plaignant, bulletin de nouvelles/d’information, séance d’information, système de communication entre les délégué‑e‑­s et les membres, colloque/cours de I’AFPC, formation mixte avec l’employeur).

  16. Comment cette question peut-elle contribuer à améliorer la formation des délégué-e‑s ou à augmenter leur nombre ; quelles activités spécifiques devons-nous envisager pour atteindre cet objectif?

  17. Qui fera quoi et à quel moment?

  18. Quel est le suivi requis?

  19. Quand et comment évaluerons-nous les résultats?